Votre panier : 0,00 EUR

Trucs et Astuces de Chez Mercerie Chérie

Cliquez ici pour modifier le texte.

Séverine vous livre ici ses quelques astuces pour faciliter votre vie de couturière.

Des petits trucs tout simples, mais bons à savoir pour ne plus s'arracher les cheveux !

Prenez soin de votre machine, elle vous le rendra !

- abritez-la de la poussière avec une housse lorsque vous n'avez pas de projets en cours,

- de temps en temps, procédez au nettoyage du logement de la   canette :

--> enlever l'aiguille et le pied de biche,

--> dévissez la plaque d'aiguille,

--> retirez le porte-canette et brossez-le,

--> nettoyez le logement du porte-canette,

--> profitez-en pour huiler votre machine (consultez le mode d'emploi) !

Avant de coudre :

- détendez-vous, buvez un thé !

- lavez votre tissu pour éviter le "Oh, mon Dieu, mon petit haut a rétréci" !

- repassez votre tissu,

- cousez !

Utiliser un patron :

L'utilisation d'un patron est nécessaire pour la confection de vêtements.

- découpez votre patron,

- posez les pièces du patron sur votre tissu, en vérifiant que les lignes de droit fil sont respectées. Epinglez.

- avant de couper votre tissu, il est nécessaire de savoir si les marges de couture sont comprises ou non (cela est généralement indiqué sur les instructions). Si les marges de couture ne sont pas comprises, vous devrez les prévoir au moment de couper votre tissu.

- marquez bien vos repères de milieu comme indiqué sur le patron (vous pouvez faire une petite entaille au ciseau), de boutonnières …Cela ne fera que faciliter votre travail !

Ma grand-mère disait "Qui bâtit bien, coud bien".

Coudre une fermeture à glissière est la hantise des couturières ! En fait, ce n'est pas sorcier : ma grand-mère avait raison, pour bien poser une fermeture...il faut la bâtir !

(les moins patientes utiliseront des épingles...)

- bâtissez votre fermeture (la tirette est sur l'endroit du tissu) sur un côté,

- changer votre pied de biche et utilisez le pied "spécial fermetures à glissière",

- piquez, et réalisez la même opération pour le deuxième côté.

Si vous êtes gênée par le curseur au moment de la piqûre, soulevez le pied de biche, faites passer le curseur derrière le pied de biche et continuez à piquer.

ATTENTION : lorsque vous piquez les côtés d'une trousse pour la fermer, n'oubliez pas d'ouvrir votre fermeture ! Sinon, vous ne pourrez plus retourner votre ouvrage...

Soyez égoïste !

Réservez vos ciseaux (de broderie, de couture ou cranteurs) à l'usage des travaux d'aiguilles si vous souhaitez conserver leur qualité de coupe.

Prenez soin de vos pulls !

Un lavage à 30° est déjà trop chaud pour un pull en laine.

Pensez à régler votre machine à laver sur un programme laine, baisser la température sur "froid". Si besoin, diminuer l'essorage.

Poser un biais n'est pas vraiment compliqué. Il faut s'armer de patience, si vous souhaitez de jolies finitions.

- buvez un deuxième thé...

- épinglez ou bâtissez le biais (côté endroit sur l'endroit du tissu) en prenant soin que votre biais et le tissu soient bien "bord à bord",

- servez-vous de la pliure comme d'une ligne de couture pour piquez à la machine. Anticipez la finition en commençant à piquer à 1 ou 2 cm du début du biais. Cette marge vous permettra de replier le biais en le superposant à l'autre partie, pour avoir de jolies finitions (par exemple pour une encolure).

- retournez le biais vers l'intérieur,

- fixer la partie intérieure du biais à la main si vous voulez une finition "invisible".

Petit lexique à l'usage des couturières :

- droit fil : mais qu'est-ce donc se demande t-on souvent ! La notion de droit fil est primordiale en couture. Le droit fil correspond à toutes les lignes parallèles à la lisière (= bord) du tissu. Ainsi, lorsque vous utilisez un patron, veillez bien à ce que la ligne appelée "droit fil" ou "DF" soit bien parallèle au bord du tissu. Vous le ferez en mesurant avec un mètre ruban, à deux endroits différents, l'écart entre la ligne de DF et la lisière du tissu.

Ainsi, le motif du tissu "tombera" parfaitement une fois votre ouvrage fini.

- cranter : faire des petites fentes en forme de "v" qui seront espacées régulièrement le long de la couture. Effectuez ces fentes le plus près possible de la couture, sans la couper bien entendu ! Ainsi, vous donnerez de la souplesse à votre tissu, qui se placera correctement, notamment si vous faites des coutures arrondies.

- effectuer un rentré : replier le tissu sur l'envers.

- ouvrir les coutures : séparer les rentrés d'une couture au fer à repasser en les aplatissant de part et d'autre de la couture.

- lisière : bord du tissu.